Après un an de travail, Promopole sort des difficultés

Après un an de travail, Promopole sort des difficultés

Il y a un an, en tant que nouvel élu de l’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, j’ai pris la présidence du conseil d’administration de Promopole, une société d’économie mixte alors au bord de la faillite. Après un an de travail et de nombreuses péripéties largement relayées dans la presse locale, je suis heureux d’annoncer aujourd’hui que Promopole sort des difficultés financières. Le plan de sauvetage que j’ai mis en oeuvre a consisté notamment en :

  • un plan d’économies structurelles qui a permis de réduire les charges de fonctionnement d’environ 20% ;
  • l’optimisation des processus internes et du fonctionnement de la structure, notamment sur le plan des ressources humaines ;
  • l’assainissement de la situation juridique de la société ;
  • l’ouverture d’une conciliation devant le tribunal de commerce afin de garantir la pérennité de la société avec l’ensemble des parties prenantes ;
  • la négociation financière avec la Ville de Trappes suite à son souhait de mettre fin à la Délégation de Service Public confiée à Promopole, dans le cadre de la conciliation.

En ce qui concerne les éventuelles responsabilités dans la gestion passée, j’ai indiqué que j’irai au bout de toutes les procédures qui s’imposeront. J’ai expliqué les déterminants de cette sortie de crise sur le plateau de la télévision locale TVFil78 :