COP22 : La coopération internationale au service d’un meilleur accès des territoires aux financements Climat

COP22 : La coopération internationale au service d’un meilleur accès des territoires aux financements Climat

Je suis intervenu au Sommet des élus locaux et régionaux pour le climat ce lundi dans le cadre de la COP22 à Marrakech pour promouvoir la nouvelle stratégie internationale de la Région Ile-de-France.

img_0077

Sous l’égide de sa Présidente, Valérie Pécresse, la Région s’engage dans des coopérations internationales fondées sur des relations d’égal à égal avec nos partenaires.

Nos actions à l’international se basent sur deux piliers : la nécessité d’un apport de développement économique conjoint et durable, et un partage de compétences avec nos partenaires.

Les coopérations que nous initions portent donc sur des thématiques soigneusement choisies dans nos intérêts communs, et dans l’objectif concret de mettre en relation les acteurs des deux territoires partenaires, publics et privés. L’association de nos secteurs publics et privés respectifs est importante car c’est cet écosystème qu’il faut faire fructifier.

C’est ainsi que la Région Île-de-France agit concrètement avec ses partenaires pour faciliter l’accès des territoires aux financements Climat : à Antananarivo, la Région a financé une étude sur la tarification et la billettique du réseau de minibus, les recommandations effectuées conduiront à une unification de la compétence transport en matière de tarification et facilitera ainsi l’accès au crédit des opérateurs ; à Hanoi, la Région intervient depuis 2002 pour développer des réseaux de transports collectifs moins polluants que la voiture individuelle. Depuis 2014, cette coopération s’est renforcée, l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme accompagnant la Région de Hanoi dans l’établissement d’un schéma directeur qui développera un réseau de train régional desservant les pôles secondaires. A Pekin, notre coopération porte sur la lutte contre la pollution et en faveur de la qualité de l’air, avec notamment l’expertise d’AirParif.

Dans la plupart de nos pays partenaires, les financements sont disponibles. Ce qui manque parfois c’est la confiance des investisseurs. En apportant les expertises des acteurs publics et privés franciliens, nous pouvons renforcer la crédibilité des projets de nos partenaires et apporter ce supplément de confiance nécessaire au déblocage des financements.