Il n’y a pire violence sociale que le chômage !

Il n’y a pire violence sociale que le chômage !

Invité à débattre sur CNEWS le 4 février 2019 face au député LREM Didier Baichère, j’ai répondu aux questions des journalistes sur la politique menée aujourd’hui par le gouvernement pour tenter de répondre à la crise, que ce soit avec l’idée du référendum, ou avec l’initiative du grand débat national.

Je pense pour ma part que la question des banlieues et de leur émancipation économique reste l’un des angles morts de la politique actuelle du gouvernement, et que nous devons de manière urgente y apporter une solution, notamment en pointant les biais de la gestion municipale de certaines communes.