Les partis extrêmes se frottent les mains alors que la maison brûle

Les partis extrêmes se frottent les mains alors que la maison brûle

Dimanche 6 janvier, je répondais sur le plateau de CNEWS à Florian Philippot au sujet de la nouvelle mobilisation des Gilets Jaunes, en condamnant fermement les dérives violentes qui ont eu lieu.

Contrairement à ce qu’il dit vouloir en “sortant par le haut”, je constate que certains élus nous tirent vers le bas. On ne les entend pas condamner cette terrible image de policiers battus à terre qui ne peuvent que heurter des républicains.

Si la gestion du gouvernement est critiquable, l’enjeu aujourd’hui est pour moi que ces débordements cessent et que notre pays ne sombre pas dans le chaos.

Retrouvez la vidéo de mon intervention :