Logements sociaux : les citoyens n’arrivent plus à se faire entendre face à une machine administrative défaillante

Logements sociaux : les citoyens n’arrivent plus à se faire entendre face à une machine administrative défaillante

J’étais l’invité d’Eric Brunet sur RMC le 19 février 2019 pour débattre de l’utilité des logements sociaux aujourd’hui.

Une occasion pour moi de témoigner de ce que je vois à Trappes, avec des bailleurs sociaux défaillants, qui laissent les locataires dans des situations parfois dramatiques. Quand nous faisons intervenir les caméras, des situations qui pourrissent depuis des années peuvent être réglées en 48h, comme j’ai pu le constater pour une famille qui a été relogée grâce à la mobilisation de la Région Ile-de-France l’année dernière. Mais cela contribue au climat de défiance qui mine notre pays.

La question du logement social est également celle de la mixité, ou de son absence. Comme à Trappes ou dans certains villes franciliennes qui concentrent plus de 80% de logements sociaux, sans sécurité, sans entretien, sans salubrité, mais pour s’acheter un électorat et une bonne conscience.

Retrouvez une partie de mon intervention à écouter