L’opposition de gauche cherche à alourdir l’addition déjà salée qu’ils nous ont laissée

L’opposition de gauche cherche à alourdir l’addition déjà salée qu’ils nous ont laissée

Pendant 17 ans, la gauche régionale a privilégié la quantité sur l’efficacité de la dépense. Comme avec un mirage qui s’éloigne à mesure que l’on avance, la Région Ile-de-France aurait fini par mourir dans ce désert si nous n’avions pas changé radicalement de trajectoire.

Or, les débats budgétaires de cette séance plénière, qui se sont déroulés du 17 au 19 décembre, nous le montrent encore une fois : une partie de l’opposition de gauche se comporte comme des personnes dans un restaurant, qui après avoir bien mangé et bien bu, veulent partir sans payer l’addition.

Retrouvez mon intervention en vidéo :