Si la seule chose que l’on pouvait reprocher à Christophe Castaner était de parler trop vite cela ne serait pas très grave.

Si la seule chose que l’on pouvait reprocher à Christophe Castaner était de parler trop vite cela ne serait pas très grave.

Invité par CNEWS le 2 mai 2019, j’ai dit ce que je pensais des actes de violence qui ont eu lieu lors des manifestations du 1er mai : la politique pénale du gouvernement n’est pas à la hauteur face aux casseurs.

Retrouvez mon intervention en vidéo :